ACCUEIL  
  NOS VOYAGES  
    Grand Safari  
    Tigres de l’Inde  
    Tigres et Taj  
      Lire la suite ...  
  PARCS NATIONAUX  
    Ranthambore  
    Bandhavgarh  
    Kanha  
      Lire la suite ...  
  VIE SAUVAGE  
    Tigre du Bengale  
    Nilgaut  
    Léopard  
       
  ACTUS  
    Déforestation  
    Eau en bouteille  
    Grands barrages  
      Lire la suite ...  
  GALERIES PHOTOS  
 
QUESTIONS PRATIQUES
 
     
 
  Contact | Qui Sommes | Commentaires Clients | Nos Voyages | Presse  

P
R
O
J
E
C
T

T
I
G
E
R

 
  Commentaires clients Lire la suite ...  
 
Project Tiger


Le “Project Tiger” a été lancé en 1973-74 et avait pour but la préservation de la faune, plus particulièrement des tigres.
Ce projet, assez ancien, est l’un des projet fonctionnant le mieux encore aujourd’hui.

Le contenu du projet visait à l’ouverture de zones protégées réservées aux tigres bien représentatives des diversités bio-géographiques des régions du pays.
Le but recherché est bien évidemment la protection de ses espèces pour éviter leur extinction.

Preuve que le projet est un succès, on dénombre en 2000, 40 000 tigres contre 1 827 en 1972.

Ce projet a vu le jour petit à petit. Face à la destruction de la faune et de la flore  à la fin du siècle dernier, ainsi qu’à la réduction et la dégradation de l’ habitat naturel des animaux, l’assemblée générale du IUCN à Delhi en 1972, promulgue une première loi interdisant la chasse du tigre est votée et est intitulée le “Wildlife Application Act”.
Suite à cette loi, un groupe se forme pour concentrer ses efforts sur le tigre. En 1973, le projet est lancé. Entre 1973 et 1974, 9 réserves de Tigres furent mises en place et financées par la coopération du Gouvernement central et de l’Etat concerné. Ces 9 réserves couvraient une surface totale de 13 017 km² : Manas (Assam), Palamau (Bihar), Similipal (Orissa), Corbett (U.P.), Kanha (M.P.), Melghat (Maharashtra), Bandipur (Karnataka), Ranthambhore (Rajasthan) et Sunderbans (Ouest Bengale).

   
 
 
   
   
 

Chaque parc a mis en place un plan de fonctionnement, plus ou moins différent des uns des autres mais tous ayant une base commune :

La zone centrale ne doit etre pas perturbée par l’homme et ne peut etre exploitée.
Réduire l’action humaine à la réparation des dommages causés par l’homme sur les écosystèmes pour faciliter leur réimplantation.
Gèrer les évolutions de la faune et de la flore et développer la recherche sur l’environnement.

WWF a participé à cet effort financier en allouant 1 million de dollars à la formation des équipements et des experts.

Résultats de ce projet :
Développement de nouvelles réserves
Augmentation de la population , 268 tigres dans 9 réserves en 1972 contre 1576 dans 27 réserves en 2003

Le project tiger n’est pas donc seulement l’ouverture de parc à tigres, genre zoo dans la nature. Bien au contraire, les réserves doivent reproduire un veritable écosysteme où l’on trouvera une chaine alimentaire…

Les objectifs de ce projet sont renouvellés tous les 5 ans.
Les objectifs actuels sont l’élargissement des zones centrales et des périphéries dans certaines réserves, l’intensification de la protection et de l’écodéveloppement dans les zones périphériques, la création de nouvelles réserves et finalement le renforcement de la recherche.

Aujourd’hui,
Face au succès de ce parc, une nouvelle activité s’est développée dans l’enceinte même du parc : le braconnage.
Des mesures ont donc été prises comme l’installation d’un système de communication, des camps de patrouille ont été introduits dans les réserves.
Il a fallu notamment déplacer certains villages situé dans la partie centrale du parc, comme cela fut le cas à  Khana, Ranthambore et Bandipur.

Future
1. Usage des Technologies de l’Information et de Communication pour la protection de la faune et pour gèrer le risque de crime dans les réserves.

La protection des espèces nécessite une grande attention, un grand soin et un réseau d’information et de communication performant.
Les nouveaux instruments mis en place seront :

Cartographier les zones de vie des animaux
Identifier les facteurs de risque
Cartographier les crimes pour une action immédiate et efficace
 

2. Base de données digitales GIS

Avec les outils offerts par les technologies de l’information, la gamme des logiciels à disposition, de nombreuses solutions sont offertes pour améliorer le traitement des informations, leur analyse et faciliter la prise de décision.

3. Système d’évaluation de l’habitat et de la population pour le sous continent Indien.

Un Atlas du Tigre en Inde est un système permettant d’evaluer les  zones d’habitation et population des parcs . Cet atlas sera realisé grace aux nouvelles technologies.
Elles consistent en :
Cartographier, récolter des données et les modeliser avec GIS
Collecter des informations sur le terrain et les valider
Maintenance des données, publication et usage

   
@ 2007 Tour Passion | Legal | Privecy