ACCUEIL  
  NOS VOYAGES  
    Grand Safari  
    Tigres de l’inde  
    Tigres et Taj  
      Lire la suite ...  
  PARCS NATIONAUX  
    Ranthambore  
    Bandhavgarh  
    Kanha  
      Lire la suite ...  
  VIE SAUVAGE  
    Tigre du Bengale  
    Nilgaut  
    Léopard  
       
  ACTUS  
    Déforestation  
    Eau en bouteille  
    Grands barrages  
      Lire la suite ...  
  GALERIES PHOTOS  
 
QUESTIONS PRATIQUES
 
     
 
  Contact | Qui Sommes | Commentaires Clients | Nos Voyages | Presse  

E
S
P
E
C
E
S

M
E
N
A
C
E
E
S

 
  Commentaires clients  
 
Espèces menacées


Une liste rouge dresse annuellement l’état des espèces menacées aussi bien pour la     faune et la flore de la planète. Cette liste est établie par l’Union Mondiale Pour La Nature (UICN).

En 2007, une nouvelle sonnette d’alarme a été tirée. Si l’on agit pas, la vie terrestre continuera de disparaître .

La Liste rouge de l'UICN répertorie 41 415 espèces parmis lesquelles 16 306 sont menacées d'extinction , soit 88 espèces en plus qu’en 2006.

Les d'espèces éteintes sont comptabilisées au nombre de de 785 et 65 autres n'existent qu'en captivité ou en culture

En d’autres termes, Un mammifère sur quatre, un oiseau sur huit, un tiers de tous les amphibiens et 70% de toutes les plantes évaluées dans la Liste rouge de l'UICN 2007 seraient en danger.

Julia Marton-Lefèvre, Directrice Générale de l'Union mondiale pour la nature (UICN) a declaré que certes des efforts ont été réalisés, mais ceux-ci se révèlent insuffisants.
L’accélération de la disparition des espèces doit être un combat mondiale, les efforts devraient se faire ensemble.

   
 
 
   
   

La liste rouge est la plus fiable concernant le statut des espèces de la planète.
Les espèces sont classées selon le risque d'extinction plus ou moins important.
Cette liste inciste sur le déclin continu de la diversité biologique mondiale et les impacts de l'humanité sur la vie sur Terre

Jane Smart, Chef du Programme de l'UICN pour les espèces, explique que cette liste est nécessaire pour connaître l’état des espèces et ainsi prendre des mesures efficaces.
 Nous devons connaître l'état précis des espèces pour pouvoir prendre les mesures qui s'imposent. « Nos vies sont intimement liées au sort de la diversité biologique et, au bout du compte, sa protection est essentielle à notre propre survie. Le monde commence à réagir à la crise actuelle de perte de la diversité biologique et a besoin de l'information donnée par la Liste rouge de l'UICN pour concevoir et appliquer des stratégies de conservation efficaces – dans l'intérêt de l'homme et de la nature. »

L’exemple du Gavial

Le gavial est un  crocodile de l'Inde et du Népal. Celui-ci est sensible à de la dégradation de son habitat, qui représente une menace pour la pérenité de sa survie.
Le Gavial, autrefois classé dans la catégorie 'En danger' est aujourd’hui passé à la catégorie 'En danger critique d'extinction' en raison de la diminution d’environ  58 % de sa population. (436 adultes reproducteurs en 1997 à 182 en 2006)

Son habitat est aujourd’hui à 2 % de l'aire de répartition d'origine en raison des nombreux barrages, projets d'irrigation, l'exploitation du sable et des digues artificielles.

Une perte qui peut être ralentie voire contrée

Cependant, il se peut que les efforts de conservation soient récompensés.
La Perruche appelée La perruche de Maurice (Psittacula eques) qui, il y a 15 ans, était un des perroquets les plus rares au monde, est passée de la catégorie 'En danger critique d’extinction' à 'En danger'.
Ce changement a été rendu possible grâce à de bonnes mesures de conservation, notamment la surveillance étroite des sites de nidification et l'apport de nourriture supplémentaire, associées à un programme d’élevage en captivité et de lâcher.

Cette amélioration est le résultat Jean-Christophe Vié, Chef adjoint du Programme de l’UICN pour les espèces, déclare : « Notre expérience nous montre que les programmes de conservation peuvent donner de bons résultats mais, malheureusement, cette année, nous n'annonçons d'amélioration que pour une seule espèce. C'est très inquiétant compte tenu des engagements pris par les gouvernements, par exemple l'objectif 2010 de réduction du taux de perte de la biodiversité. Cela montre, à l'évidence, que nous devons redoubler d'efforts pour soutenir les travaux des milliers de personnes enthousiastes qui luttent, chaque jour, dans le monde entier, pour préserver la diversité de la vie sur cette planète.»

Holly Dublin, Présidente de la Commission de la sauvegarde des espèces de l'UICN, ajoute : « les réseaux de la conservation qui consacrent leurs efforts à la lutte contre la crise de l'extinction, comme la Commission de la sauvegarde des espèces, sont efficaces. Ils ont cependant besoin qu'on les aide et qu'on les appuie financièrement bien davantage car tous seuls, ils sont impuissants. Le défi que représente la crise de l'extinction doit aussi retenir l'attention du grand public, du secteur privé, des gouvernements et des décideurs politiques si l'on veut que la diversité biologique mondiale soit transmise intacte aux générations à venir. »

Conclusion

Le nombre d’espèce menacés augmente régulièrement.

  • La liste Rouge est nécessaire pour faire un état des lieux ainsi que pour prendre les mesures qui s’imposent face à l'objectif 2010 de réduction de la perte de biodiversité
  • Un nombre important d’espèces menacés tels que les oiseaux, mammifères et amphibiens se trouvent dans les régions tropicales continentales. Ces endroits sont les lieux où l'on trouve des forêts tropicales caducifoliées qui abriteraient la majorité des espèces terrestres et d'eau douce de la planète.
  •  Quelques pays tels l’Australie, le Brésil, la Chine et le Mexique possèdent un nombre d'espèces menacées particulièrement élevé.
  • L’extinction des espèces n’est pas un phénomène nouveau. Bien qu’il est difficile de calculer objectivement le  le taux d'extinction actuel, on estime qu’il est au moins 100 à 1000 fois supérieur au taux naturel. Nouveauté depuis 20 ans, les extinctions continentales sont devenues aussi communes que les extinctions insulaires.

 
@ 2007 Tour Passion | Legal | Privecy