ACCUEIL  
  NOS VOYAGES  
    Grand Safari  
    Tigres de l’Inde  
    Tigres et Taj  
      Lire la suite ...  
  PARCS NATIONAUX  
    Ranthambore  
    Bandhavgarh  
    Kanha  
      Lire la suite ...  
  VIE SAUVAGE  
    Tigre du Bengale  
    Nilgaut  
    Léopard  
       
  ACTUS  
    Déforestation  
    Eau en bouteille  
    Grands barrages  
      Lire la suite ...  
  GALERIES PHOTOS  
 
QUESTIONS PRATIQUES
 
     
 
  Contact | Qui Sommes | Commentaires Clients | Nos Voyages | Presse  

D
I
P
L
O
M
A
T
I
E

 
  Commentaires clients Lire la suite ...  
 
Diplomatie et r échauffement climatique en Inde


Dans la plupart du monde, les dirigeants ont pris conscience du problème du réchauffement climatique et de ses conséquences.
En Inde, le gouvernement voit plutôt ce problème comme une question stratégique. En d’autres termes, ils parlent de ce problème aux conséquences dramatiques lorsqu’ils sentent  que cela pourra leur être profitable politiquement, sans trop croire à ce qu’ils disent.

Cependant, l’Inde ne peut se voiler la face quant au réel problème du réchauffement climatique. Le pays comptant plus d’un milliard d’habitants comptent de nombreux d’agriculteurs, pêcheurs côtiers… qui sont très sencibles aux modifications saisonnières.

Ces changements climatiques se font déjà sentir par la population la plus pauvre qui la plupart du temps vit ou survit grâce à leur exploitation agricoles.

La sécheresse sévit déjà dans 150 régions les plus pauvres du pays ces régions, surtout habitées par des tribus, englobent environ 40% des ressources sylvicoles de l’Inde).La sécheresse est l’un des risques mais n’est pas le seul.

Les régions côtière de l’Inde sont menacées également par des cyclones (cyclone d’Orissa en 1999) ou par des tsunamis (décembre 2004).
Par le passé néanmoins, le gouvernement indien avait pris conscience des dangers climatiques mais cette question est qujourd’hui considérée comme instrument de manipulation.

   
 
 
   
   
 
L’Inde est très défavorable aux limitations de gaz à effets de serres mais encourage vivement le recours au Mécanisme de développement propre (MDP) et insiste sur la nécessité de limiter les emissions de gaz pour LES PAYS DEVELOPPES.

Cette position n’est pour autant pas autant crtitiquée que celle des Etats-Unis.
Des projets ont été pourtant mis en route mais le principal défit pour la population indienne est de convaincre l’Etat d’aller plus loin que des mesures jugées superficielles.
   
@ 2007 Tour Passion | Legal | Privecy