ACCUEIL  
  NOS VOYAGES  
    Grand Safari  
    Tigres de l’Inde  
    Tigres et Taj  
      Lire la suite ...  
  PARCS NATIONAUX  
    Ranthambore  
    Bandhavgarh  
    Kanha  
      Lire la suite ...  
  VIE SAUVAGE  
    Tigre du Bengale  
    Nilgaut  
    Léopard  
       
  ACTUS  
    Déforestation  
    Eau en bouteille  
    Grands barrages  
      Lire la suite ...  
  GALERIES PHOTOS  
 
QUESTIONS PRATIQUES
 
     
 
  Contact | Qui Sommes | Commentaires Clients | Nos Voyages | Presse  

D
E
F
O
R
E
S
T
A
T
I
O
N

  Commentaires clients  
  Bonjour Bobby,  
             
 
Deforestation


L’Inde est un pays qui malheureusement aujourd’hui connaît un nombre important de dégradation environnementale.
La plus importante est sans doute la déforestation qui touche directement la diversité de la faune animal.
En 1981, la FAO (l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) avait déjà dressé la sonnette d’alarme en insistant sur le fait que "des fonctions vitales assurées par les forêts, telles que la préservation de la faune, la stabilisation des sols, de l'eau et des régimes climatiques".

   
 
 
   
   
 

La déforestation est un phénomène particulièrement rapide. En l’espace d’un demi siècle, l’Inde aurait perdu 19 % de ses forets. Aujourd’hui, le procesus s’accélère.
Plusieurs raisons sont évoquées. Les plus importantes sont sans doute le commerce du bois, l’expansion agricole mais depuis le passage au XXI ème siècle, c’est surtout l’industrialisation ainsi que la création de nouvelles zones urbaines qui touche la couverture forestiere : des parcelles de terrain sont vues plus rentables par l’implantation de telle compagnie .

Ces destructions ont des conséquences sociales importantes chez les populations rurales et les diverses tribus qui puisent de la forêt le bois de chauffage, le fourrage, et les divers autres produits essentiels à leur survie.

Cette dégradation de l’état des fôrêts a aussi des consèquences sur les tribus et population rurales tirent une partie de leurs ressources de la fôrêt. (bois de chauffage, fourrage…). En à peine 20 ans, c'est-à-dire de 1960 à 1980, la distance moyenne parcourue par les habitants (essentiellement des femmes) pour leur collecte est passée de 1,7 à 7 kms.

Contrairement aux occidentaux qui ont pris conscience des enjeux de la préservation des ressources naturelles, les indiens, eux ont ouvert les yeux dès 1973. A cette date, les habitants de la région de Chamoli dans l'Himalaya ont effectué un mouvement non-violent de protestation contre l’abattage des arbres.
Ils se sont enlacer à ceux-ci, menacés d'être abattus par les entrepreneurs.

Ce mouvement est resté dans les mémoires et est souvent repris pour faire réagir les populations.


   
@ 2007 Tour Passion | Legal | Privecy